Domaine(s): 
Thème(s): 
769

Roland Hayrabedian a créé Musicatreize à Marseille en 1987. Le projet était de façonner un instrument de pointe pour explorer le champ des possibles musicaux.
Depuis l'ensemble, d'une remarquable stabilité, suit son chef dans toutes ses explorations esthétiques. Réunion de solistes, le temps a travaillé une cohésion et une pâte sonore très reconnaissable qui fait de l’ensemble un instrument privilégié pour la création.

Ancré à Marseille, Musicatreize file volontiers la métaphore marine. Il s’agit de séjours « à quai » ou « au large », de navigation « en haute mer » ou de cabotage mais cette poétique n’est pas un effet de communication. La Méditerranée s’inscrit dans l’âme de l’ensemble, hante ses rêves et nourrit son imaginaire lyrique, politique, spirituel.
Roland Hayrabedian a exploré avec Musicatreize l’univers de la vocalité, et il a très tôt élargi l’ensemble à l’instrumental (Sundown dances de Ohana, Ecrit sur le vent et l'eau de Olli Kortekangas ou le Concerto de Chambre de Ligeti).
Tout concert, toute représentation sont étudiés : les œuvres prennent sens dans le déploiement d’un concept : de l’exécution, la spatialisation, à la mise en scène. Reliant passé et présent, classiques et inédits, oratorios, récitals ou opéras, Musicatreize s'adapte aux exigences de l’écriture et de l’interprétation avec une grande souplesse.

Depuis quelques années, Musicatreize a développé des axes de travail originaux, en étant à l’initiative d’une soixantaine d’œuvres nouvelles. Thématiques de saison ("Musiques, an 13", "Les Tentations", "Les Miniatures") et cycles : les 7 contes, série entamée en 2006 avec Les Sorcières d’António Chagas Rosa, s’achèvent en 2010 avec Un retour - El regreso d’Oscar Strasnoy sur un livret d’Alberto Manguel, créé au Festival d’Aix-en-Provence. Ces grandes pièces, signés par un auteur, un compositeur, un metteur en scène, ont fait chacune l’objet d’un enregistrement et d’une publication illustrée, chez Actes Sud dans un format original. L’Autre rive, œuvre en miroir de Zad Moultaka sur la thématique de l’Autre, la série des Cris (Jannequin, Luciano Berio, Régis Campo, Jean-Christophe Marti…), les premières Odyssées dans l’espace de François Rossé ou d’Alexandros Markeas, les concerts courts, pour ne citer que quelques unes des créations récentes, questionnent la création, l’autre du temps ou de l’espace, la modernité, le dialogue des œuvres entre elles…
De même, l’aspect culturel, pédagogique, voire ludique est ici capital. Ateliers d’écriture, rencontres, répétitions publiques ont tissé au fil des ans un maillage serré avec le public. Une manière de s’inscrire dans le paysage d’une ville dans une relation hédoniste et citoyenne.

A partir de ce mouillage marseillais s’articulent des tournées dans le monde entier (Europe, Asie, Afrique, Brésil..), une discographie riche, commentée et distinguée, ainsi que des reconnaissances publiques comme le prix des Victoires de la Musique Classique – catégorie Ensemble de l’Année en 2007.

Projet(s) en coopération: 

[totalcount]