Le Service Volontaire Européen

Le Service Volontaire Européen (SVE), mis en place par la Commission européenne dans le cadre du programme communautaire ERASMUS+ : Jeunesse & Sport, est un dispositif qui permet à des jeunes âgés de 18 à 30 ans, résidant légalement dans un pays participant au programme de réaliser une expérience de volontariat dans un pays autre que leur pays de résidence. Cette expérience peut se faire dans des champs aussi variés que la culture, la jeunesse, le sport, l’aide sociale, l’environnement, la coopération au développement, etc.

Aucun critère de formation, de diplôme ou d’expérience professionnelle n’est requis. Le SVE permet à des jeunes de tous horizons de découvrir une autre culture et de se rendre utile aux autres en participant activement aux activités de la structure d’accueil et à la vie des communautés locales.

Un projet de Service Volontaire Européen dure généralement entre six et douze mois, pendant lesquels l’ensemble des frais (voyage aller-retour, logement, nourriture, transports locaux ainsi qu’un éventuel soutien linguistique) sont pris en charge par le programme européen Jeunesse en action sur la base d’un forfait mensuel. En outre, une allocation mensuelle, sous forme d’argent de poche, est versée au volontaire.

Un SVE implique le partenariat suivant :

  • Un jeune volontaire
  • Une structure d'accueil (où se réaliseront les activités de volontariat proposées par la structure)
  • Une structure d'envoi (qui accompagne le volontaire dans ses démarches de préparation au départ)
  • Dans le cas de Provence-Alpes-Côte d'Azur, une organisation de coordination thématique ou géographique (gestionnaire administratif et financier de l'ensemble du projet : préparation et dépôt de la demande de subvention, coordination et signatures des contrats, gestion du séjour, accompagnement du volontaire et des structures partenaires du projet, etc.)

Depuis 2011, le Réseau EUROMEDINCULTURE(s) (France) est organisation coordinatrice du SVE dans le domaine culturel en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, bénéficiant des nombreux relais que constituent ses partenaires du réseau EUROMEDINCULTURE(s) en Europe et en Méditerranée pour mettre en relation aspirants volontaires et structures d’accueil.

Enfin, afin que l’expérience de volontariat se fasse dans les meilleures conditions, chaque volontaire et chaque organisation d’accueil s’engagent à adhérer à la « Charte SVE », document spécifiant les droits et les devoirs de chacun ainsi que les normes qualitatives du SVE (p. 74 du guide du programme).