3 questions à Aurélie – stagiaire à Barcelone

Quelles missions t'ont été confiées lors de ton stage Leonardo da Vinci?
Au sein de la Fondation Interarts à Barcelone, notamment dans le cadre du projet européen EENC (réseau d'experts européens de la culture), j’ai participé à la collecte et à l’analyse de données sur l’importance du patrimoine culturel pour le développement économique et social en Europe, ainsi qu’identifié et analysé plusieurs documents portant sur l’accès des entreprises culturelles au financement privé dans plusieurs pays européens, à la demande de la Commission européenne. J’ai également été en contact avec les experts souhaitant entrer dans la base de données des chercheurs et des consultants du site web d’EENC. En outre, j’ai effectué la traduction de plusieurs documents, notamment le rapport final du séminaire « Culture et santé sexuelle et reproductive : vers une nouvelle articulation », organisé par Interarts dans le cadre du programme DECIDES (Droits Culturels pour stimuler le développement et la santé). Enfin, j’ai également participé à l’élaboration de deux études de cas sur des initiatives espagnoles qui feront partie d’un rapport international coordonné par l’Observatoire des Politiques Culturelles de Grenoble sur le thème de l’accès à la culture.

Pourquoi as-tu choisi de réaliser un stage Leonardo da Vinci ?
Réaliser un stage Leonardo da Vinci m'a semblé un bon tremplin professionnel entre la fin de mes études supérieures et mon entrée sur le marché de l'emploi. Je souhaitais approfondir mon expérience professionnelle à l'international dans le secteur culturel et en développement de projet européen.

Que t’a apporté cette expérience ?
Le stage Leonardo à la Fondation Interarts m'a permis d'évoluer dans un cadre professionnel interculturel et d'enrichir mes connaissances concernant les acteurs européens du domaine culturel, utiles pour ma future recherche d'emploi. J'ai également pu confirmer mes compétences actives en espagnol et en anglais dans le cadre professionnel.