Anna (PL) : au COBIAC

J’ai effectué mon SVE dans le COBIAC, l’association qui s’occupe de développement de la lecture et les bibliothèques en Afrique. Dans le cadre de mon projet, je travaillais dans une Banque Régionale de Livre – je faisais le tri, la sélection des ouvrages pour l’envoi, le rangement avec l’équipe des jeunes volontaires civiques. J’étais responsable pour les encadrer. Aussi, j’ai les accompagnés dans leur mission de préparer les envois de livres scolaires en Mauritanie. Je travaillais aussi dans le bureau, je me suis occupée de la communication (ex. les contacts avec les autres structures, les musiciens pour organiser la journée d’une culture solidaire) et aussi de la traduction en anglais des certains articles sur le site de l’association.

J’ai participé à quasiment toutes les activités de la vie associative de COBIAC pendant 8 mois.

En général je suis contente de mon SVE parce que j'appris beaucoup, mais j'ai toujours impression que parfois ce temps pouvait être mieux utilisé. Au début je n'avais pas une mission précise et la directrice ne me consacrait pas beaucoup de son temps. Après j'ai retrouvé ma mission. Pendant mon volontariat j'avais la possibilité de participer aux plusieurs ateliers et j'adorais ça. Les tâches proposées par mon organisation d'accueil étaient parfois trop répétitives, mais en même temps j'avais beaucoup de liberté pour choisir ma mission. L'ambiance dans mon association était sympathique.

La coopération avec mon organisation d'envoi était bien.

La coopération avec mon organisation de coordinatrice était parfois difficile, surtout au début, quand aucun soutien linguistique n'était pas proposé ni le mentor. Je ne me suis pas sentie vraiment bien accueillie par mon association de coordinatrice au début.

Après mon SVE je reprends mes études. Grace à l'expérience SVE qui m'a permis de améliorer mon français, je vais reprendre mes études à Paris.