Flavie (FR) : à la Fondazzjoni Temi Zammit

J’ai effectué mon SVE au sein de Fondazzjoni Temi Zammit à Malte et dans un projet de conservation du patrimoine maltais. J’ai donc participé au projet STRADA STRETTA qui vise à régénérer une rue abandonnée et qui était le « Gut » de la vallette jusque dans les année 60. Dans le cadre de ce grand projet (de plusieurs années) j’ai du organiser une exposition regroupant 16 artistes, maltais et étrangers, sur le thème de strada stretta. Nous avons organisé cette expo dans une ancienne maison de la rue et essayé de lui redonner vie pendant un mois.

Globalement cette expérience a été un succès puisque mes deux principaux objectifs ont été atteint : apprendre l’anglais (le parler et l’écrire couramment) et me développer personnellement. J’ai rencontré des diffilcultés avec mon organisation d’accueil au point de vouloir tout arrêter en janvier, et heureusement je suis restée sur les conseils de ma tutrice en France. Cela m’a permis de participer à ce projet d’exposition très intéressant (même si j’ai attendu 4 mois pour pourvoir commencer à travail sur un projet), l’expo a été un succès mais nous avons (nous étions 3 organisatrices) fini ce projet en très mauvais termes avec cette association, qui est je pense incapable d’accueillir des jeunes, de les encadrer, de les accompagner au cours de leur expérience. Je n’ai pour ma part vraiment pas ressenti leur ouverture envers moi ou envers n’importe quel jeune étranger présent… Cette solitude a été vraiment dur à gérer au début mais le fait que je sois complètement laissé à moi même m’a permis de beaucoup évoluer personnellement.

Je suis partie d’un niveau zéro en anglais mais maintenant je suis capable de parler et écrire couramment en anglais !

Le fait d’avoir été complètement seule m’a poussé à sortir de ma réserve même si ça à été long et difficile ; c’est un des plus gros point positif de cette expérience.

C’est une énorme chance et opportunité pour découvrir le monde, s’ouvrir l’esprit et ainsi se découvrir un peu plus soi-méme. L’expérience peut être difficile par moment mais finalement elle se révèle constructive. C’est une expérience à vivre !