Ieva (LT) : mon expérience à l'ARCADE

Mon SVE s’est déroulé à l’Arcade – Agence régionale des arts du spectacle (PACA). J’ai été assistante de chargée de communication et de secrétariat général.
Depuis mon arrivée, j’ai pris la participation aux plusieurs projets avec différentes missions et activités. J’ai assisté différents services de l’Arcade sur des projets suivants : Parlons de danse – parcours chorégraphiques en région Paca, Rdv professionnels dans la région Paca, Zoom, Pacabox – plateforme multimédia des artistes et compagnies de la région Paca. Puis, j’ai participé aussi dans la préparation de différents dossiers documentaires, dans la création du nouveau site éco-résponsable ainsi qu’aux réunions de l’équipe et de la communication.

J’ai eu un support de l’Arcade pour mon projet personnel, dans tous mes projets auquels j’ai assisté pendant mon SVE et dans les tâches qui m’ont été données par mes collègues, aussi dans les démarches avec le CAF et d’autres démarches administratives françaises. Mon tuteur désigné sur le contrat d’activité était la secrétaire générale de l’Arcade qui est partie 3 mois après que je suis arrivée. Mais j’étais jamais seule dans mes démarches, il y avait toujours la chargée de communication qui était à côté et le directeur qui était toujours à l’écoute, et puis de nombreux collègues.

Dans l’ensemble, je suis très satisfaite de mon expérience au sein de l’Arcade, à Aix-en-Provence. Pour moi, c’était vraiment une expérience professionnelle, un point très important dans mon parcours professionnel et mon CV. Enfin, ce projet est réussi, car j’ai eu une bonne expérience, j’ai appris travailler avec des logiciels que je connaissais pas, maintenant j’ai un réseau des contacts dans le domaine culturel qui pourra m’aider pour trouver un travail.

J’ai été bien accueilli par ADCEI à mon arrivée, il y avait une réunion d’arrivée où tous les nouveaux volontaires et leur futurs responsables se sont rencontrées. Tout était expliqué et nous étions ammenés dans le lieu de travail où il y avait un tour de toute l’équipe. Logement était déjà prêt, je suis arrivée et je me suis instalée dans l’appartement où j’ai été en colocation avec un autre volontaire et une fille française. L’indemnité mensuelle n’était pas vraiment suffisante pour vivre à Marseille ou à Aix mais j’ai eu de la chance de recevoir une petite aide financière de la part d’Arcade. Sinon, le versement s’est correctement déroulé.
Par rapport à la protection sociale, c’est une bonne assurance, très efficace et j’ai profité pour voir quelques médecins. Tout était remboursé par l’assurance.
J’ai pas eu de problèmes concernant l’integration à la communauté locale. 
J’imagine que j’ai progressé mon français parce qu’on apprend toujours. J’ai aussi appris travailler avec des logiciels que je connaissais pas, maintenant j’ai un réseau des contacts dans le domaine culturel qui pourra m’aider pour trouver un travail. Je vais continuer de travailler dans le domaine de la culture et chrecher du travail en France. Sinon, je peux toujours retourner dans mon pays et continuer ma vie professionnelle.

Pour moi, c’était très important de trouver une place dans la vie après avoir fait ce volontariat. Je pense que maintenant avec tous les moyens (réseau, connaissances, CV..) que j’ai appris et que j’ai obtenu je vais réussir à accomplir le but.