Jean (LB) : une double vocation, européenne et méditerranéenne

Je suis Jean Youssef 24 ans libanais titulaires d’une licence en théâtre de l’Université Libanaise.

J’ai eu la chance de présenter mon cv et une lettre de motivation pour faire un service volontaire européen à travers l’association Khayal.

Après un entretien sur Skype avec un responsable de l’ADCEI et un autre de l’association Marseille Provence 2013. J’ai été sélectionné pour faire un service pour 12 mois.

Aujourd’hui, cela fait 15 jours que je suis à Marseille. Il faut dire que la ville m’a déjà adapté car elle a une double vocation : européenne et méditerranéenne. Aucun étranger ne se sent dépaysé dans cette grande ville de tolérance et de cohabitation.

Le 3 janvier j’ai commencé mon service avec d’autres volontaires de nationalités variées à l’association Marseille Provence 2013 et spécifiquement dans l’atelier du large au centre j1.

Le centre j1 est un bâtiment spécialement aménagé pour accueillir, dans le cadre de l’Année culturel 2013, une exposition de maquettes scénographiques et des projections de films concernant la vie dans les pays méditerranéens. L’atelier du large est un atelier de recherche photographique témoins des différentes époques de la vie marseillaise. Le travail de cet atelier consiste à recevoir des photos envoyées par tout le monde sur le site internet de l’atelier pour être sélectionné et les exposer.

J’ai passé mon 1re jour en France à remplir des dossiers pour la presse

D’abord j’étais étonné par ma mission à l’atelier puisque j’ai cru que mon service va être dans une régie de théâtre, ensuite j’ai pris la résolution de saisir ma chance d’acquérir des connaissances dans un autre genre d’arts.

Le 10 janvier j’ai eu l’occasion de faire un rendez-vous de connaissance a l’ADCEI avec les responsable ou ils m’ont propose de faire une formation en animation culturel

Et le 12 c’était l’ouverture de l’année Marseille Capitale Européenne de la culture 2013, tous les centres culturels à Marseille étaient pleins de gens. Ma mission était d’accueillir les gens dans l’atelier et scanner leurs photos pour les mettre en exposition plus tard. Dans la même nuit, c’était la grande clameur. Toutes les rues étaient pleines à craquer de monde de différentes nationalités et il y avait la presse internationale. A9 heures du soir, la lumière a été éteinte dans la ville et dans cette minute les cloches des églises sonnaient de joie, les gens criaient partout et les parades marchaient dans les rues et les jeux d’artifice ont envahi le ciel

Pour le moment je suis très heureux et j’espère, durant cette année, améliorer mes connaissances artistiques, linguistique et culturelles.