Loris (AL) : Ca me prend même pas 3 secondes pour réfléchir à vous dire si ça vaut la peine de faire une service volontaire européen ou pas…

Apres avoir fini mes études en droit à l’Université de Tirana (Albanie) j’ai pris une décision bizarre et courageux en même temps.  De m’éloigner du Code Civile, Le Droit des affaires, des lois, du monde judicaire et de me lancer dans une monde totalement diffèrent, celle de l’art et de la culture.  Quelque mois plus tard, je me suis trouvée en pleine Provence, à Marseille. J’avoue qu’au début c’était difficile par rapport au travail, le fait que je venais d’un petit pays, le fait que j’étais élevé d’une culture et civilisation différente de celle occidentale, le décalage des prix. Tout était diffèrent de mon pays. Pourtant dans quelque mois  je me suis rendu compte qu’on n’est pas tellement différents.  J’ai  retrouvé le même soleil, la mer, la cuisine provençale, les gens souriant et amicaux….
 
A partir du Décembre j’effectue mon sve au sein de l’ADCEI, une association culturelle qui développe des projets et des activités culturelle en Europe et en Méditerranée.  Parallèlement on travaille aussi dans la domaine de la jeunesse avec le programme  de la Jeunesse en Action et Leonardo da Vinci . Moi je travaille surtout sur les programmes de mobilité, sur les rapports finaux, sur la préparation des papiers pour déposer un dossier etc.  Le travail que je fais, quelque fois c’est calme et quelque fois très dynamique, quleque fois difficile et en même temps amusant. C’est un travail, qui me donne du plaisir, qui me fait rencontrer plein d’artiste, qui me fait participer  à des évènements culturelle, qui m’a appris à respecter les dates de limites, qui me donne la possibilité de comprendre le fonctionnement du monde associatif en France et ailleurs. Cette année l’ADCEI a accueilli une vingtaine  de volontaire venant de différents pays de l’Europe et de la Méditerranée  autrement dit une communauté diffèrent de langues, des cultures, des coutumes et de traditions. Il n’y a rien de plus intéressant d’apprendre ce qu’il fait la différence d’un bulgare et d’une polonaise en terme de danse, musique, culinaire, de la littérature ou bien d’apprendre sur le gulash hongrois, la tagine marocaine, le kebbé libaniase, le kastravica bulgaire etc.
 
L’une des expérience les plus particuliers que j’ai eu avec l’ADCEI c’était l’Art Forum que le réseau EUROMEDINCULTURE a organisé à Toulon. C’était une activité qui m’a donné de nouvelles dimensions cotées personnelle et professionnelle. C’était une expérience ou j’ai pu rencontrer des artistes de la Méditerranée comme du  Liban, Jordanie, Palestine, Bulgarie, France, Allemagne, Maroc, Tunisie etc. Une danse contemporaine tunisienne, une pièce de théâtre jordanienne, une soirée des chanson méditerranéen et une quartet égyptien m’ont fait découvrir d’une autre façon les cultures de la méditerranée.
 
Ca me prend même pas 3 secondes pour réfléchir à vous dire si ça vaut la peine de faire une service volontaire européen ou pas…La réponse c’est oui, oui et oui….