Marine : cette formidable expérience avec Grampus Heritage

Quelques jours avant la fin de mon stage, me voilà mise à contribution pour témoigner de cette formidable expérience qu'est un placement avec l'organisme Grampus Heritage via ADCEI et le programme Leonardo Da Vinci.

Partie d'une petite ville proche de Nice, mes études en Arts Plastiques en poches et de (plutôt) bonnes notions d'anglais, je me suis retrouvée projeté dans une expérience de vie et professionnelle plus grande que je n'aurai jamais pu l'imaginer.

Grampus Heritage est un organisme à multiples objectifs dont celui de promouvoir et de participer à la conservation de cultures et traditions locales, d'étudier les enjeux environnementaux actuels et découvrir les manières alternatives de les aborder, effectuer également des fouilles et recherches archéologiques, etc, etc. Cet organisme est basé dans le Nord Ouest de L'Angleterre, proche de la région des Lakes District, un endroit rural avec des paysages époustouflants. 

J'ai donc postulé pour ce stage en pensant passer quelques mois dans un petit village – rural - loin d'une ambiance citadine, et imaginant avoir des difficultés à comprendre et à me faire comprendre étant donné l'idée que l'on a de l'accent anglais parlé dans le Nord de l'Angleterre.

 

Au final, l'endroit est très agréable, facile à abordé, et pas aussi froid que l'on pourrait imaginer! J'y ai étudié l'histoire des vikings et photographié des costumes d'époques ainsi que des artéfacts archéologiques.

J'ai également appris à fabriqué de la peinture à partir de pierre calcaire.

Puis je suis allée à Londres, pour travailler avec un magazine – Sublime magazine - spécialisé dans les modes de vies alternatifs, le développement durable, la mode éthique, etc.

Puis je me suis retrouvée dans un avion en direction de Chypre, là où j'ai passé la plus grande partie de mon stage, toujours avec Grampus. Je n'y étais jamais allée, et cet endroit est formidable, les gens sont très ouverts, amicaux et généreux. Je suis restée dans un village - Lefkara - reconnu pour sa fabrication d'objets en argent et de pièces en dentelle. J'ai donc appris à broder avec une technique particulière, et également observer comment l'on fabrique un objet en argent – du moule, à la fonte puis à l'objet fini. J'ai également appris à superviser un groupe de 4 étudiants anglais et écossais travaillant autour des enjeux environnementaux à Chypre, etc.

Il est difficile d'exprimer un réel témoignage car le stage n'est pas fini, d'autres formidables expériences sont encore à venir. Cependant il est certain que ça a été une réelle expérience de vie pour ma part, peut-être même avant d'en être une expérience professionnelle. Et ça s'est tellement bien passé que j'ai demandé à prolonger mon stage au mois de janvier/ février, et une période de 6 semaines supplémentaire m'a donc été accordée.

J'encourage tous ceux et celles qui se posent encore des questions à partir ou non à l'étranger, de laisser de côté tout apriori, doute, etc, et de se lancer à fond dans cette aventure!