Silvia (IT) : chez l'ERAC

Mon projet s'est développé auprès de l'ERAC, Ecole régionale d'Acteurs de Cannes, dans le siège de Marseille où travaillent les étudiants de troisième et dernière année de l'école. Pour leur dernière année d'étude, les garçons se sont occupés de la mise en scène de différents spectacles, sous la direction de différents metteurs en scène ou de projets personnels directement coordonnés par les étudiantes. Dans ces différents travaux je me suis principalement occupée d'assistance à la mise en scène. Je me suis en outre occupée de la graphique de la communication de l'école, de la documentation vidéo et photographique des événements et du maquillage pour les divers spectacles. Pour le projet „JF“ de Amines Adjina j'ai composé la création sonore du spectacle. En général, je suis contente de mes activités.
 
Mon mentor était à Cannes, mon activité s’est déroulée à Marseille, donc il n'y a pas eu beaucoup de contacts. Je n'ai pas reçu de formation spécifique, mais en travaillant au théâtre chaque jour, j’ai acquis une pratique qui m’a permis d’apprendre ou d’améliorer ma connaissance. Pour le soutien linguistique, l'association coordinatrice (ADCEI) m'a initialement proposée, sur ma demande, un professeur payé de ma poche, pour quelques leçons qui se sont révélées inutiles. L'ADCEI s'est en outre occupée de l'ouverture de mon compte en banque.
 
Lorsque je suis arrivée en France je ne parlais pas français. Maintenant je suis en mesure de converser, comprendre le français écrit et parlé.
 
Je crois avoir vécu une expérience dans laquelle j'ai pu mettre en pratique mes compétences.
 
Maintenant je connais sûrement mieux la culture et la société françaises.
 
J'ai fait mon SVE en France avec le projet de rester à vivre dans ce pays. Je me suis installée à Paris.
 
 
 
Le SVE est une situation protégée qui peut offrir des grandes possibilités de croissance personnelle et professionnelle.